Logo
Email :
Mot de passe :
Réservé aux producteurs Mot de passe oublié ?
"Petites annonces de producteurs exclusivement"
"Millésimes de plus de cinq ans exclusivement"
"Vins français exclusivement"
Vous êtes producteur

Comme beaucoup de vos confrères, vous avez des anciens millésimes en stock, qui pénalisent votre trésorerie. Vous saisissez parfois des opportunités de déstockage mais cela ne vous enchante guère : vos vins plus anciens sont souvent bradés, vous ne savez pas où ils finissent, vous ne maîtrisez pas votre image.

Vous regrettez que la distribution traditionnelle ait tendance à considérer que seuls les vins qui viennent de terminer leur élevage doivent être à la vente. 

Ce site peut vous être utile : il est destiné aux particuliers amateurs au palais un peu exercé qui aiment les vins qui ont déjà bien évolué et qui regrettent de ne trouver dans le commerce que des millésimes très récents.

Vous pouvez y diffuser des annonces sur vos bouteilles en stock qui ont plus de cinq ans ; pas moins. Il vous est interdit d’y vendre des millésimes plus jeunes. Notre année viticole commence le 1er novembre : votre millésime 2009 est accepté depuis le 1er novembre 2014, votre millésime 2010 sera accepté à partir du 1er novembre 2015.

Nous n’acceptons pas non plus les vins non millésimés (navrés, chers Champenois, qui produisez 90% de champagne non millésimé).

Les fonctions de sélection et de tri des annonces n’autorisent que des annonces répertoriant un seul vin d’une seule année. Si vous souhaitez mettre en vente plusieurs vins ou plusieurs millésimes, publiez autant d’annonces.

Les annonces sont payantes. C’est la garantie de n’avoir que des annonces sérieuses publiées par des professionnels établis.

Chaque annonce déposée vous coûte quelques euros par mois (cf tarifs dégressifs ci-après). Vous pouvez la renouveler autant de fois que vous voulez, tant qu’il vous reste le cru considéré en stock. Le coût de publication des annonces sont nos seules recettes. Nous ne percevons aucune commission sur les ventes. Qu’une annonce vous fasse vendre dix bouteilles ou dix mille bouteilles, cela ne change rien pour nous.

Vous faites affaire directement avec les particuliers amateurs qui ont lu votre annonce. Ils vous contactent directement.

 

Vous gérez vous-même le contenu de vos annonces, votre image, vos prix, vos conditions particulières. 

Vous vous engagez à ne vendre que vos propres bouteilles, et des bouteilles qui n’ont jamais quitté votre propriété, que vous avez conservées dans les excellentes conditions de vos chais.

Vous choisissez vos prix de vente, vous pouvez mentionner vos quantités disponibles, vous pouvez exiger une quantité minimale, vous livrez selon votre organisation habituelle avec votre transporteur agréé.

Nous vous conseillons toutefois de vendre par unité de six ou douze bouteilles ; et d’afficher un tarif forfaitaire de transport en France métropolitaine (par exemple 30 euros en France métropolitaine), ce qui incite vos acheteurs à ne pas se contenter d’acheter six bouteilles, et à bénéficier d’un équivalent tarif dégressif s’ils commandent un gros volume (au-delà de 36 bouteilles).

Affichez bien les tarifs correspondant à une bouteille standard de 0,75 cl. Si vous vendez des magnums, le prix réel, non affiché, sera à doubler. Si vous vendez des demis, le prix réel, non affiché, sera à diviser par deux.

Vous touchez une clientèle de particuliers susceptibles de nouer avec vous un lien de longue durée, qui pourront vous acheter chaque année vos « nouveaux millésimes anciens ». Plus généralement, le site vous permet d’élargir et renforcer vos liens avec des particuliers amateurs.

Le site est susceptible d’être visité par des acheteurs basés à l’étranger. Si vous êtes organisé pour expédier vos bouteilles au-delà des frontières, vous pourrez accroître votre part export. Nous vous recommandons dans ce cas d’exiger une quantité minimale (par exemple dix cartons de six bouteilles en Europe, vingt cartons au-delà de l’Europe) et d’augmenter le tarif forfaitaire de transport (par exemple 90 euros en Europe, 180 euros au-delà de l’Europe).

 

Les tarifs de publication sont dégressifs. Par annonce, pour un vin :

Un mois : 9 euros HT (option remontées automatiques, supplément de 4,50 euros HT)

Deux mois : 16 euros HT (option remontées automatiques, supplément de 8 euros HT)

Trois mois : 21 euros HT (option remontées automatiques, supplément de 10,50 euros HT)

Six mois : 36 euros HT (option remontées automatiques, supplément de 18 euros HT)

Un an : 60 euros HT (option remontées automatiques, supplément de 30 euros HT)

Le choix d’emblée d’une période plus longue de publication permet de réduire le coût mensuel et éviter les opérations administratives de renouvellement.

L’option « remontées automatiques » permet de replacer votre annonce en tête de liste toutes les deux semaines, comme si elle venait d’être publiée.

Vous recevez une facture à l’issue de tout paiement.

Si vous n’êtes pas sûr de la qualité de toutes les bouteilles que vous expédiez (vous pensez par exemple qu’une bouteille sur trois risque d’être mauvaise), ajoutez dans ce cas en bonus autant de bouteilles que le nombre estimé de bouteilles défaillantes (ex : vous facturez 24 bouteilles et en envoyez 36). 

 

INSCRIPTION, CLIQUEZ ICI